RÉGION DU LAC MALAWI

Par Philippe Nicolet

Les poissons de vives couleurs ne viennent pas tous de la mer. L’eau douce recèle de nombreuses espèces flamboyantes qui font la joie des aquariophiles. C’est le cas des cichlidés du Lac Malawi, dans le grand Rift du sud-est africain.

Reproduire la salinité de l’eau de mer dans un aquarium n’est pas une chose aisée et dès lors, ce sont les spécimens colorés d’eau douce qui ont la faveur des amateurs. Aujourd’hui, les poissons d’agrément naissent généralement en pisciculture. Nombreux sont originaires du lac Malawi, une région difficile d’accès, peu peuplée et préservée. Leur présence est due à un bouleversement naturel, de la Mer Rouge au sud-est africain, la plaque somalienne s’éloigne peu à peu de celle de l’ouest, créant une longue fracture qui traverse le continent sur 6000 kilomètres.

C’est la Vallée du grand Rift, tourmentée d’activités volcaniques où culmine le Kilimandjaro. Les failles profondes de cette déchirure se sont remplies d’eau douce, formant les lacs allongés de l’Afrique de l’Est. Celui du Malawi, d’une longueur de plus de 500 kilomètres, ne compte aucune grande ville à proximité de ses berges, et n’est guère peuplé que de villages parsemés. Bordé de collines d’une altitude de 1000 à 2000 mètres, il s’insère dans une nature où les orchidées sauvages ne sont pas rares.

Quelques routes tracées sur la terre rouge ou parfois à travers les herbes débouchent sur ce bassin, appelé aussi Lac Nyasa.

Des pentes verdoyantes surplombent les rives de sable et de galets arrosées de vagues habituellement légères. Les villages clairsemés ne sont pas reliés entre eux et c’est en pirogue ou le long des rochers que l’on se rend de l’un à l’autre.

Moment de jouvence en débouchant sur la plage, l’eau est d’une formidable clarté. Sur plusieurs mètres de profondeur, on distingue, comme à travers une vitre, le fond jonché de pierres arrondies et nues, au-dessus desquelles les poissons de toutes couleurs se détachent distinctement. Jusqu’aux abords des rives, on aperçoit ainsi d’innombrables cichlidés, de petits poissons dont les teintes varient non seulement d’une espèce à l’autre, mais peuvent, par exemple, être soit bleus soit jaunes suivant leur sexe.

Le lac Malawi possède la plus grande diversité de poissons d’eau douce au monde.

L’abondance de la pêche et la générosité du climat tropical assurent une nourriture suffisante aux riverains. La principale richesse du pêcheur est sa pirogue. Taillés d’une pièce dans un tronc d’arbre, selon un savoir-faire qui a peu varié depuis des millénaires, ces bateaux sont le fruit d’un long et méticuleux travail de sculpture.

Au matin, les traces dans le sable témoignent du passage des hippopotames. Ils arpentent les plages de nuit et sont alors dangereux car ils peuvent charger s’ils rencontrent un obstacle entre eux et l’eau.

Prudents, les habitants regagnent leurs habitations au crépuscule.C’est l’heure où les crocodiles partent en chasse. Les paysans quittent les cultures, les bateaux partent poser les filets et ne reviendront qu’au matin.
Outre le poisson et la viande, un autre apport en protéine nourrit la population et celui-là est étonnant: au-dessus de l’eau, planent d’étranges nuages. Ils sont formés de millions de moucherons que le vent pousse tantôt au large, tantôt sur la côte. Quand un bateau traverse le nuage, il est comme pris dans une tempête de neige. Une partie de ces millions d’insectes se posera sur les arbres et sera récoltée par les habitants qui en feront une pâte savoureuse au goût de cacahuète.

Le long de la rive, des grottes servent de sanctuaires. On vient implorer les esprits, leur demander de guérir une maladie, de favoriser la pêche et les moissons, de résoudre des conflits, de rendre justice.

Les forces de la nature sont ainsi vénérées dans leur diversité. L’esprit de feu habite des rivières qui s’écoulent au nord du lac Malawi. Le Rift exhale des vapeurs bouillantes et chauffe l’eau des ruisseaux au point de les faire bouillir en certains endroits.

Une nature préservée, des coutumes qui ont survécu aux conquêtes impériales, la région du lac Malawi est une surprenante dégustation dans l’Afrique authentique.