Michel Berger, quel est votre lien avec le Groupe Boas et l’ambitieux projet AQUATIS ?

Bernard Russi et moi nous nous connaissons depuis un certain temps déjà. C’est une personnalité que j’apprécie beaucoup. J’ai eu l’occasion, au cours de nos nombreux échanges, de suivre l’évolution de cet incroyable projet. Je pense qu’on ne réalise pas encore très bien ce qu’il représente pour la ville de Lausanne et pour la région. Le Groupe Boas a consacré d’importants moyens pour le faire aboutir et j’espère que le public sera au rendez-vous. Nous avons aussi besoin en Suisse d’entrepreneurs audacieux et de projets novateurs.

Parlez-nous de votre récente nomination au sein du CIC.

Depuis le 1er juillet 2017 j’ai une double responsabilité. Je dirige l’ensemble des métiers de la banque pour le Canton de Vaud et je coordonne nos activités en Suisse romande pour la clientèle institutionnelle, Internationale et les Grandes entreprises. L’objectif ? Renforcer notre présence dans ces marchés et intensifier notre cross-selling grâce à notre modèle d’affaires unique. Pour moi, il s’agit d’une forme de retour aux sources, mon métier durant plus de 15 ans. J’ai pu me forger un réseau relationnel important et, je crois, une forme légitimité et de crédibilité auprès des différents acteurs du marché.

Quel genre de directeur êtes-vous ?

Je suis exigeant avec moi-même et avec les autres. Je laisse une grande autonomie à mon équipe, tout en m’assurant régulièrement que les choses avancent. Je pars du principe que nos collaboratrices et collaborateurs sont des professionnels responsables. Je répète souvent que nous avons la chance de bénéficier de conditions de travail enviables. Ceci implique de l’engagement, un sens élevé des responsabilités et une grande modestie.

Quels sont vos objectifs pour le CIC ?

Nous voulons poursuivre notre stratégie de croissance en élargissant notre base de clientèle dans nos marchés cibles. Nous voulons être la meilleure petite banque universelle et nous sommes sur le bon chemin. Nous restons attentifs aux opportunités du marché qui nous permettraient d’accélérer notre croissance. La récente ouverture d’une nouvelle succursale à St-Gall témoigne de notre attachement et de notre engagement dans le marché suisse.

Avouez-nous les projets qui sont importants pour vous.

A ma modeste échelle, je tiens à aider les autres, dès que je peux. Je suis conscient de ma chance et je remercie Dieu tous les jours. Ma famille est, comme pour tous, j’imagine, la chose la plus importante à mes yeux. Ce n’est malheureusement qu’à la perte d’un être cher que l’on réalise combien on peut s’attacher à des choses futiles ! J’aimerais refaire un beau voyage en moto, comme j’ai eu l’occasion de le faire l’an passé aux USA. La découverte de nouvelles cultures et de nouveaux pays me passionne mais le temps me manque un peu pour l’instant. Et bien sûr, j’aimerais que mes enfants épousent des métiers dans lesquels ils seront heureux et épanouis.