“ CHALEUREUX, AMOUREUX D’ART, REACTIF ET RIGOUREUX, QUELQUES TERMES POUR DEFINIR L’HOMME AVANT LE POLITIQUE ”

 

C’est dans son bureau du département des finances à Lausanne que Pascal Broulis nous reçoit. Son goût pour l’Art s’étale sur ses murs et son sens de l’accueil s’affirme d’emblée.

Le Conseiller d’Etat est un gestionnaire rigoureux mais aussi un homme de projets et de convictions. Les finances du Canton de Vaud sont saines et prospères et, à l’horizon 2020, 11,5 milliards de francs seront investis, sous forme de partenariat public-privé. Des projets comme le Pôle muséal de Lausanne ou le quartier de logements étudiants pour les hautes écoles à Chavannes-près-Renens.

Pascal Broulis a une passion pour les Arts mais aussi pour la presse. « Depuis le 18ème siècle, la démocratie a besoin de presse » relève l’homme d’Etat. Il dévore tous types de journaux, il aime la presse multiple et la diversité des styles. Pour donner vie à ce penchant, il a préparé un livre qui se rapproche des journaux « Depuis trois, quatre ans, chaque jour, je mets des articles de côté qui viennent en résonnance des chapitres de mes livres, sous forme d’anecdotes ».

Mais comment fait Pascal Broulis pour donner tant de disponibilité à chacun, gérer avec rigueur son département et accorder du temps à sa famille ? « J’ai besoin de peu de sommeil, cinq heures me suffisent, je bois peu. Je reste moi-même, je fais mes courses à Sainte-Croix et j’adore faire la cuisine.  Je pars quelques fois faire quatre heures de marche pour aller manger des cervelas en haut de la montagne. Quelques amis prennent souvent part spontanément à notre périple. Ce qui devait être une ballade en famille prend des allures de course d’école. Nous rentrons fatigués et contents. Ma femme aurait peut-être préféré que nous entreprenions ces balades en famille, uniquement nous trois. Mais j’aime les gens et je ne résiste pas à leur compagnie… ».

L’homme d’Etat affiche une curiosité de tout. Il relate avec amusement une pêche aux gros poissons lors d’un voyage lointain avec Patrick Aebischer. « Patrick Aebischer, une personnalité exceptionnelle, amoureux de notre pays, à qui nous devons beaucoup ! ».

Entre personnalité lumineuse et intérêt partagé pour la pêche aux gros poissons, ces deux hommes font la paire et font rayonner la Suisse romande.