Varier les plaisirs !

Avec ses trois domaines skiables que sont Grimentz-Zinal, St-Luc/Chandolin et Vercorin, le Val d’Anniviers offre plus de 200 kilomètres de pistes. Au milieu de la splendide couronne impériale des cinq sommets de 4’000 mètres, les skieurs profitent de la montagne comme nulle part ailleurs. Autre avantage de ces pistes, le bonheur de ne pas se retrouver dans de longues files d’attente ou des embouteillages de skieurs. Les domaines sont suffisamment vastes et bien conçus pour que chacun se sente totalement libre en pratiquant son sport d’hiver. Le tout généreusement et précocement enneigé grâce à la haute altitude.

3f23c933ce8b2870c0f0b03b62cd0fb3_largeLes amateurs de Freeride apprécieront particulièrement l’espace Freeride contrôlé à Zinal ainsi que son Avalanche Training Center. Quant à Saint-Luc/Chandolin, ils innovent en proposant un intéressant concept de convivialité sur les pistes.  Des dégustations de vins de la région de Sierre seront organisées directement sur ces dernières. Des produits du terroir et la raclette seront aussi proposés à la Cabane Bella Tolla. Enfin, les skieurs en recherche de sensations fortes adoreront découvrir le Major Park de Vercorin et ses installations conçues pour délivrer un maximum d’adrénaline.

La visite du Glacier

En hiver, au Val d’Anniviers, il est une expérience inédite qu’il faut avoir vécue : la visite de l’intérieur du Glacier de Zinal. Raquettes aux pieds, il faut y consacrer une petite journée et partir en randonnée accompagné d’un guide professionnel. En effet, à 2h30 de marche de Zinal, s’étend l’impressionnant Glacier de Zinal, né de la rencontre de 3 glaciers. Si cette balade ne nécessite pas d’entrainement particulier, elle permet toutefois de se sentir dans la peau de véritables aventuriers à l’assaut du Grand Nord. Le glacier dispose de plusieurs cavités naturelles qu’il est possible d’explorer. Ces grottes sont creusées par les torrents qui s’écoulent sous le glacier.

En été, l’accès n’est pas possible : le débit d’eau est trop conséquent. En hiver par contre, des sorties à raquettes permettent donc de rejoindre le glacier et de pénétrer dans son univers totalement féerique. Le guide peut être réservé au moyen des informations disponibles sur le site internet de l’office du tourisme du Val d’Anniviers. De mi-décembre à mi-mars.

Soirées astronomiques

6ofxyob-pngTout proche de l’arrivée du Funiculaire de St-Luc, dans un site renommé pour la pureté et la
stabilité de son atmosphère, se dresse l’Observatoire François-Xavier Bagnoud.

Luxueusement équipé en matériel hautement technologique d’observation, l’Observatoire ouvre ses portes au public également pendant l’hiver afin de scruter le ciel de jour comme de nuit. En décembre, janvier, février, mars et avril, des soirées nocturnes commentées sont organisées. Un moment magique ! Durant la séquence d’exploration du ciel à l’œil nu, les visiteurs apprennent, guidé par un animateur, à reconnaître les principales constellations et à identifier les étoiles et les planètes majeures de la saison. Une bonne partie du temps sera également consacrée à l’observation à l’aide d’instruments, en particulier le télescope de 610mm de diamètre (Dobson 610). Ce sera alors l’occasion pour vous de scruter en détail les secteurs du ciel contenant nébuleuses, amas d’étoiles ou galaxies, pour la plupart invisibles à l’œil nu.