Aquatis  est  un projet scientifique,  culturel  et  touristique novateur qui répond à un intérêt grandissant du public pour les questions environnementales ainsi qu’à la volonté scientifique de communiquer. Il n’a de sens que s’il répond aux interrogations de celles et ceux qui doutent de l’intérêt qu’il y a à détenir des animaux vivants au prétexte que tous les individus de toutes les espèces vivantes doivent être considérés comme égaux et qu’il est condamnable que les humains les exploitent. Le but d’une institution comme Aquatis est de permettre d’observer les animaux, de sauver des espèces par des programmes spécifiques mais surtout de sensibiliser le grand public et en particulier les nouvelles générations à la nécessité de protéger la biodiversité. En résumé, quelques animaux sont détenus dans de bonnes conditions pour contribuer à diminuer les risques d’extinction des espèces menacées sur notre planète.

 

Pour cela, Aquatis propose, comme la plupart des institutions de ce genre, une série d’outils pédagogiques qui permettent aux enfants, aux parents et grands-parents et aux enseignants de tirer profit de leur visite. Pour les plus jeunes, des notices de visites, des parcours-jeux pour découvrir les poissons d’Aquatis de manière ludique. Pour les parents et les grands-parents, les contenus didactiques de l’application e-phone présentent pour les espèces les plus importantes des anecdotes étonnantes pour mieux connaître le monde des poissons, amphibiens et reptiles. L’application peut fournir un support aux parents pour raconter des histoires à leurs enfants et accompagner leur expérience de vie. Un « Quiz » permet d’en savoir plus sur les écosystèmes présentés en répondant à des questions. Pour les scolaires, le programme pédagogique s’adresse aux enseignants du primaire et du secondaire des classes de Suisse romande (degré 3 à 11). Il est établi selon les directives du Plan d’études romand (PER) qui régit les programmes d’enseignement des branches concernées (connaissance de l’environnement, sciences, géographie) en Suisse romande.

Après les expériences faites, ce programme sera étendu à la Suisse allemande à travers Education 21, Centre national de compétences et de prestations pour l’éducation en vue d’un développement durable en Suisse.

 

Des dossiers pédagogiques permettent aux enseignants de préparer leur visite (libre ou en atelier). Pour chaque cycle un kit pédagogique est à disposition :

 

  • avant la visite (préparation en classe),
  • pendant la visite, avec des jeux éducatifs pour découvrir le parcours,
  • après la visite avec des messages clés pour faire une synthèse en classe.

 

L’objectif pédagogique est de favoriser l’observation des espèces, la collaboration (travail en équipe), le « learning by doing » à travers des ateliers pratiques, où les élèves seront tour à tour chimistes (analyse de la qualité de l’eau), biologistes (observation au microscope) et paléontologues.

De nombreux thèmes sont traités de façon différenciées, adaptés aux trois cycles de la scolarité.

En particulier, on mettra en valeur les Alpes et le Léman comme exemples locaux pour illustrer l’impact de l’Homme sur les milieux aquatiques.

On fera découvrir ainsi les interdépendances entre l’homme et son environnement.

On montrera de manière simple l’importance des poissons dans l’histoire de l’évolution : premiers vertébrés et donc lointains ancêtres des Hommes ! Les poissons existaient bien avant les dinosaures et leur ont survécu. On fera comprendre les menaces qui pèsent sur les milieux aquatiques dans le monde et quelles sont les solutions pour améliorer la situation.

 

Ces prestations ont pu être réalisées grâce aux dons entre autres de la Loterie Romande. C’est Elsa Lacroix, scientifique de Thematis qui les a conçues. Qu’ils en soient remerciés. Ce volet didactique et pédagogique est au cœur d’Aquatis.